Dossier du temps des Fêtes (première partie)


PETITS CADEAUX POUR BUDGETS SERRÉS

Voici le temps des fêtes et parfois il ne rime plus seulement avec famille et plaisir mais aussi avec porte monnaie vide. Les produits de beauté maison peuvent être une idée cadeau idéale. En plus d’être économiques, ils sont utiles et personnalisables. Voici donc quelques idées de cadeaux qui peuvent vous permettre de faire plaisir sans casser la tirelire.

 

 

I / LES BOMBES DE BAIN

 DSC_0062

 

Que ceux qui n’aiment pas se prélasser dans un bon bain chaud me jette la pierre.  Pour mes bains je préfère les bombes aux bains moussant et gels.

Ce que j’apprécie c’est qu’il en existe avec différentes propriétés : relaxantes, hydratantes, énergisantes. En changeant quelques ingrédients on obtient des effets complètement différent. J’aime à dire qu’on peut en réaliser à l’infini. De plus elles sont très faciles à faire leur fabrication demande peu de temps et de matériel.

Pour les réaliser voici les ingrédients indispensables  :

 

  • Le bicarbonate de soude, en plus d’être doux pour la peau, est indispensable à la fabrication de bombes de bain en association avec l’acide citrique.
  • L’acide citrique est utilisée comme conservateur. Elle ajuste également le PH du produit.
  • La fécule de maïs permet d’adoucir la peau.
  • Une huile au choix

 

Pour vous expliquer la marche à suivre voici ma recette de bombes de bains à la lavande ainsi que la marche à suivre pour les réaliser.

 

 

Matériel :

1 bol

1 moule en plastique ou en silicone.

1 moulin à café ou un robot

Ingrédients:

1 tasse de bicarbonate de soude

1 tasse d’acide citrique

½ tasse de fécule de maïs

½ tasse d’huile

fleurs de lavande séchées

hydrolat de lavande ou eau en spray (optionnel)

10 à 12 gouttes d’huile essentielle de lavande (optionnel)

 

 

 

Dans un mixer, robot réduire les fleurs de lavande en une fine poudre. Dans un bol verser le bicarbonate de sodium, l’acide citrique, la fécule de maïs, la poudre de lavande. Bien mélanger. Mesurer l’huile et y ajouter les gouttes d’huile essentielle. Verser le mélange d’huiles sur les ingrédients secs et bien mélanger, On doit obtenir une texture semblable à celle d’un crumble. Utiliser l’hydrolat de lavande pour humecter le mélange afin de faciliter le moulage. Presser fermement dans les moules. Puis laisser durcir pendant une journée. Le lendemain démouler délicatement les bombes de bain et les sécher à l’air libre.

 

Trucs et astuces

☛ Il m’est arrivé d’oublier de démouler de bombes de bains et quand j’y ai pensé environ une semaine plus tard il m’était impossible de les démouler sans les casser. Il était dans un moules en plastique. Le meilleur moment pour les démouler si vous avez un moule en plastique se situe entre 30 et 48 heures après la confection.

☛ Je préfère les moules en silicone. Ils sont plus faciles à démouler. Par contre si vous utiliser des moules individuels genre moules à chocolats ou muffins elles sont un peu plus difficiles à mouler

☛ On peut utiliser des moules à muffins réguliers mais je trouve dommage d’avoir à casser les bombes pour les utiliser alors j’utilise plutôt des petits moules

☛ Si vous choisissez d’utiliser le spray d’eau (ou hydrolat) utilisez le avec parcimonie car au contact d’un liquide le mélange et effervescent.

☛ Il est possible de colorer les bombes de bains. On peut utiliser du colorant alimentaire ou des micas (colorants naturels). Pour se faire on les mélange avec l’huile avant de les ajouter aux ingrédients secs.

DSC_0059

 

Il n’y a plus qu’à emballer. J’espère que nous retrouverons la semaine prochaine pour un autre petit cadeau des fêtes: les sels de bains.

Publicités

Pourquoi je fais mes cosmétiques ou que j’achète que des cosmétiques artisanaux ?

Installée derrière mes fourneaux la maison est imprégnée de l’odeur du chocolat, et non mon amour il n’y aura pas de gâteau au chocolat c’est juste mon baume à lèvres :D. Et si nous revenions au début.

Tout à commencé il y a quelques années avec cette simple question : Est-ce que je sais vraiment ce qu’il y a dans mes produits cosmétiques ?

La réponse était pour le moins étonnante : NON.

Des produits que j’utilisais tous les jours (ou presque)  qui étaient en contact avec le plus grand organe du corps à savoir la  peau et je n’avais pas la moindre idée de ce qu’ils renfermaient ni même de l’impact que cela pouvait avoir sur ma santé. Oui je pourrais croire presque naïvement que si c’est dans le commerce c’est que c’est bon mais combien de produits dont on faisait l’usage quotidien sont retirés du marché parce qu’ils créent des déséquilibres hormonaux ou pire sont cancérigènes etc. ?

 Il était grand temps pour moi de faire le ménage. J’ai commencé par acheter un simple dictionnaire :  A consumer’s dictionary of cosmetic ingredients * la 7ème édition. De toute évidence de nombreuses personnes avant moi s’étaient posés la question.

Je l’ai ouvert à Sodium Laureth Sulfate : on le retrouve partout après tout, du savon pour le visage au gel douche au gel doux gel pour bébé, en plus d’être irritant pour la peau et les yeux  et malgré son autorisation dans les années 80 son emploi était remis en question mais en attendant de savoir si oui ou non il faisait des dégâts on continue d’en faire une distribution de masse. Et j’ai continué plusieurs heures de suite ouvrant mes placards et les vidant de leur contenus.

 Ai-je envie d’être un cobaye ? Dit comme ça c’est un peu alarmiste non ? Mais c’est ce que j’ai ressenti, j’étais un cobaye qui contrairement aux essais cliniques payait pour qu’on effectue des tests sur moi.  Je suis retournée dans les magasins armée de mon dictionnaire et j’ai trouvé la tâche tellement ardue que je me suis demandée si la méthode de grand-mère n’était pas la bonne méthode. Nos arrières grand-mères n’avaient rien à nous envier, en effet elles avaient toutes leurs petits trucs secrets.

Oui je suis pour l’évolution mais quand on va droit dans le mur il faut savoir s’arrêter et faire un peu marche arrière histoire de retrouver le bon chemin.

 Il reste important que chacune choisisse la voie qui lui convient et pour moi le chemin passe par la cuisine.