Beurres Fouettés

BEURRES FOUETTÉS

 cream-186828_1280

Il y a une différence fondamentale entre les beurres et les crèmes corporels. Les premiers nourrissent la peau tandis que les autres hydratent.

Pour moi les meilleurs moments pour utiliser un beurre sont après la douche pour sceller l’hydratation ou un peu avant de sortir pour se protéger du froid. C’est pourquoi j’aime particulièrement en confectionner en hiver. Un important avantage des beurres par rapport aux crèmes est qu’ils ne contiennent pas d’eau ils ont donc une durée de conservation plus longue.

Comme il est parfois difficile d’utiliser les beurres à l’état brut une manière simple de les rendre plus malléables (et donc plus facile d’utilisation) c’est de les fouetter pour obtenir une texture proche de la chantilly (crème au beurre, mayonnaise etc.. ).

Et comme une image vaut mille mots voici en 1 de la crème fouettée et en 2 mon beurre spécial eczéma dont vous trouverez la recette plus bas.

                               1/  whipped-cream-354174_1280            2/   DSC_0200   

Ils sont très simples à réaliser et comme la majorité  des produits que je vous propose nécessitent peu de matériel. Voici donc deux recettes :

 1/ Beurre fouetté :

 

 

Matériel :

1 bol

1 casserole

1 fouet manuel ou électrique

1 contenant en plastique ou en verre

1 spatule

Ingrédients:
100 g (environ 3,5 oz) de beurre de Karité  1 à 2 cuillère(s) à soupe d’huile au choix

1 à 10 gouttes de vitamines E

 Si votre contenant est en verre stérilisez le en le plongeant dans l’eau bouillante pendant quelques minutes. S’il est en plastique nettoyez le avec de l’alcool.

Dans un bol mettre le beurre de karité et commencer à fouetter. Verser progressivement l’huile jusqu’à l’obtention de la consistance désirée, ajouter ensuite la vitamine E puis mélanger de nouveau. Vous pouvez ensuite mettre votre beurre dans votre contenant

 

2/ Mon beurre fouetté spécial eczéma

Ceux qui me suivent sur Facebook le savent il y a quelques jours l’eau de ma ville a été contaminée par du diesel. L’alerte n’ayant pas été donné rapidement j’ai baigné mes enfants avec, ce qui a eu pour conséquence de fortes poussées d’eczéma. C’était la première fois qu’ils en avaient d’aussi fortes car d’habitude les soins que je leur prodigue suffisent. Pour en venir à bout j’ai confectionné ce beurre fouetté je l’appelle mon beurre spécial eczéma, je dois dire que j’ai été assez satisfaite du résultat.

  

 

Matériel :
1 bol1 fouet manuel ou électrique

1 contenant en plastique ou en verre

1 spatule

Ingrédients:

100 g (3,5 oz ) de beurre de Karité  

20 g ( 0,7oz) de beurre de cacao

 7 g (0,3 oz) de cire d’abeille

3 cuillères à soupe d’extrait huileux de calendula

5 gouttes de vitamine E

 

 

  1. Dans un bain marie faire fondre le beurre de cacao et la cire d’abeille. Retirer du feu et mélanger avec le beurre de karité. Attendre le complet refroidissement (généralement j’attends le lendemain).
  2. Si votre contenant est en verre stérilisez le en le plongeant dans l’eau bouillante pendant quelques minutes. S’il est en plastique nettoyez le avec de l’alcool.
  3. Fouetter le mélange en ajoutant progressivement l’extrait de calendula. Ajouter la vitamine E et mélanger de nouveau.
  4. Mettre votre beurre dans votre contenant.

Je n’ai évidemment pas choisi ces ingrédients au hasard en voici les raisons

  •  Le beurre de Karité est nourrissant, il convient aux peaux sèches et irritées ainsi qu’à celle des bébés
  • Le beurre de cacao est un adoucissant mais j’avoue que je l’utilise aussi parce que quand il est non raffiné il a une délicieuse odeur de chocolat ce qui permet de masquer l’odeur du beurre de karité
  • La cire d’abeille est idéale pour ceux qui font de l’eczéma sec car elle permet de soulager les démangeaisons de plus elle crée un film protecteur sur la peau la protégeant du froid.
  • Le calendula permet pour sa part de lutter contre l’irritation, les rougeurs, de plus il a des propriétés anti-inflammatoires.
  • la vitamine E ralentit le rancissement des  des huiles grâce à sa richesse en antioxydant.

 Je tiens à préciser qu’il existe différentes formes d’eczéma et que le fait que ce beurre fonctionne bien pour mes enfants ne garantit en rien son efficacité pour quelqu’un d’autre mais à défaut ça vous fera toujours un excellent beurre pour nourrir votre peau.

 Voilà pour la petite histoire.

 

Trucs et astuces

☛ J’ai une préférence pour les beurres et les huiles bruts, non désodorisés et non raffinés, en effet chaque transformation entraine une diminution des propropirétés et donc une baisse de la qualité des produits.

☛ Pour l’huile au choix il m’arrive souvent de choisir de l’huile d’olive car dans ma maisonnée on a la peau sèche, l’odeur peut être dérangeante mais si vous l’utiliser avec du beurre de cacao on ne la sent pas du tout. J’utilise aussi l’huile de ricin mais elle aussi est très grasse, si vous voulez quelque chose de plus « léger » essayez l’huile d’amande douce ou de pépins de raisin.

☛ Il est possible d’ajouter de l’huile essentielle pour parfumer votre beurre. Si vous en utiliser pensez à choisir des contenants en plastique résistants aux huiles essentielles.

☛ Si vous opter pour un contenant en verre je vous recommande ceux en verre opaque (ambré, bleu etc… ) cela permet de protéger votre produit de la lumière

 

C’est tout pour aujourd’hui n’hésitez pas à me laisser vos commentaires, questions etc. je serais ravie de vous répondre et n’oubliez pas que vous pouvez aussi me suivre sur :

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Floralys/426826374103454?ref=aymt_homepage_panel

Twitter : https://twitter.com/Floralysworld

Pinterest : http://www.pinterest.com/floralysworld

Photo crédit : pixabay

Publicités

Mon cheminement dans le monde sans gluten

Mon cheminement dans le monde du sans gluten.

Ce n’est pas la première fois que j’entreprends un parcours sans gluten. En fait je l’ai expérimenté après ma première grossesse pour environ 4 mois, je voulais voir si c’était un mode de vie qui me convenait et aussi j’espérais que ça m’aide avec mes kilos de grossesse qui ne voulait pas partir. J’ai effectivement perdu un peu de poids mais ça a surtout amélioré ma digestion.  Après ces 4 mois j’ai senti la différence. C’était une sensation de légèreté presqu’indéfinissable j’ai donc compris que même si je n’étais pas atteinte de la maladie de coeliac, ou d’une forte intolérance au gluten ma forte consommation nuisait à ma santé. C’est pourquoi cette fois-ci je me suis fixée comme objectif de faire l’année sans gluten. Une fois l’année écoulée je compte garder une alimentation réduite en gluten.

Je pense partager avec vous tous les défis que je peux rencontrer, les erreurs que je peux commettre, les recettes que je vais tester, ce que ça va changer etc… Enfin je vous dirais tout tout tout.

Pour commencer voici la liste des choses que j’ai apprise de mon expérience précédente :

  1. Il ne faut pas penser à ce que vous ne pouvez plus manger mais penser à la quantité d’aliments délicieux qui sont sans gluten : comme les fruits, les pudding (ou crèmes dessert pour mes amis français), les légumes, les légumineuses,  ….   fruit-428057_1280
  2. Voici un moyen mnémotechnique pour se rappeler les céréales à éliminer S.A.B.O.T.  soit Seigle spike-8758_1280, Avoine oats-8849_1280, Blé ,wheat-353089_1280 Orge barley-74247_640, Triticale.
  3. Toujours lire attentivement les étiquettes car le gluten peut se trouver là où on ne s’y attend pas comme : le chocolat, la crème glacée, les jus, la bière, les huiles en spray (pour ceux qui les utilisent) …
  4. Les produits transformés portant le label sans gluten peuvent être pauvre en nutriments, l’absence de gluten étant compensés par des sucres et du gras.
  5. Manger sans gluten n’est pas une solution miracle pour perdre du poids ( de mon point de vue aucune solution « miracle » santé n’existe perdre du poids nécessite du temps et des efforts).
  6. Si vous devez couper le gluten pour des raisons de santé faites attention aux contaminations croisées c’est à dire des aliments sans gluten qui sont en contact avec des aliments contenants du gluten par exemple au moment de la fabrication (pour les aliments transformés) , ou lors de la préparation (par exemple au restaurant).
  7. Échanger votre bouteille de soja contre une bouteille de tamari ou de sauce Bragg.
  8. Dites bonjour aux farines de riz,  pommes de terres, chataîgnes, d’amandes. pois chiches, pour ne citer que celles-là.
  9. Plannifier non seulement vos repas mais aussi vos collations.

Si vous avez des conseils, des petits trucs et astuces à me donner n’hésitez pas à laisser un commentaire. Pour ceux qui ont décidé aussi de réduire leur consommation de gluten faites le moi savoir aussi nous pourrons ainsi nous encourager mutuellement. Cette année je vais tester un large panel de nouvelles recettes allant du sans gluten au paléo en passant par le vegan. J’espère qu’on va bien s’amuser.

Mon prochain post sera une recette de Beurre corporel, avec le froid c’est important d’avoir une peau bien nourrie. À très bientôt.

Pouvez aussi me suivre sur :

Facebook : https://www.facebook.com/pages/Floralys/426826374103454?ref=aymt_homepage_panel

Twitter : https://twitter.com/Floralysworld

Pinterest : http://www.pinterest.com/floralysworld

photo crédit :Pixabay

CLAFOUTIS SANS GLUTEN

 

CLAFOUTIS SANS GLUTEN

 

DSC_0179

Pour cette année j’ai décidé d’éliminer le gluten de mon alimentation. Comme je suis gourmande et que les gâteaux et biscuits sans gluten ne sont pas forcément « santé » je vais vous faire part tout au long de l’année des mes recettes revues et corrigées. J’espère qu’elles vous plairont autant qu’à moi 🙂 . Voici donc ma recette de clafoutis sans gluten

 

Voici donc ma recette :

 

 

Ingrédients :

125 g de farine de riz brun

100 g de beurre de pommes

70 g de beurre fondu

3 oeufs

2 ou 3 pommes

300 ml de lait d’amande

3/4 tasse de farine de riz brun

1/3 tasse de beurre de pommes

1/3 tasse de beurre fondu

3 oeufs

2 ou 3 pommes

1 1/4 tasse de lait d’amande

 

Pour la réalisation :

Préchauffez le four.

DSC_0163

Dans un saladier ou le robot culinaire  casser les oeufs

DSC_0166

Ajouter le beurre de pommes

DSC_0169

Et mélanger jusqu’à ce que soit homogène

DSC_0170

Ajouter ensuite la farine et mélanger de nouveau.

DSC_0172

Versez le beurre fondu, puis le lait. On obtient une consistance assez liquide (c’est normal).

Ensuite lavez, épluchez, épépinez et tranchez vos pommes

DSC_0176

Dans un moule beurré et fariné déposer vos morceaux de pommes et verser la pâte pas dessus.

Cuisson :

Enfourner à 180°C ou 350°F pendant 20 à 40 minutes dépendant de votre four.

Laisser tiédir avant de le déguster, et pourquoi ne pas accompagner votre dessert d’une bonne tisane.

 

BONNE DÉGUSTATION !!!!

 

 

Rendons à César ce qui est à César voici donc le lien de la recette dont je me suis inspirée :

http://www.cuisineaz.ca/recettes/clafoutis-pommes-et-caramel-au-beurre-sale-58722.aspx

 

Trucs et astuces

☛ Si vous n’avez pas de beurre de pommes voici une liste non exhaustive de ce que vous pouvez utiliser à la palce de sucre : Miel, sirop d’érable, de la compote de pommes sans sucre ajouté.

 ☛ Si vous réalisez ce gâteau pour un ami allergique au gluten ne ruiner pas vos efforts en farinant le moule avec de la farine régulière ( oui ça peut paraître évident mais ça arrive même aux meilleurs d’entre nous la force de l’habitude que voulez vous).

☛ À défaut de farine de riz il existe d’autres farine que vous pourriez utilisé , maïs, châtaigne, amande…. le ciel est votre limite (enfin presque) .

 ☛ Il est possible de remplacer les pommes par des cerises. d’ailleurs pour cette recette comme je manquais de pommes j’ai mélangé des cerises et des pommes

DSC_0177

Le “Oil Pulling”

Le “Oil Pulling”


flower-122708_1280

Connaissez-vous le “oil pulling” ? Actuellement il n’existe pas encore de traduction “officielle” en français pour cette expression. Bain de bouche d’huile, nettoyage à l’huile, bref la vraie question c’est en quoi ça consiste exactement ?

 

Cette pratique issue de l’Ayurveda consiste à mettre une cuillère d’huile au choix dans sa bouche et de la faire circuler entre les dents. Le temps recommandé se situe entre 15 et 20 min mais vous pouvez le faire moins longtemps. C’est un peu différent du bain de bouche car on utilise la langue pour “pousser” l’huile entre les interstices des dents puis on “tire” l’huile à nouveau.

 

Oui vous avez bien lu j’ai dit de l’huile j’imagine que pour certains la première réaction sera un peu comme la mienne à savoir du dégoût. Ce qu’il faut savoir c’est que :

 

  1. cette huile n’est pas destinée à être avaler, il faut la cracher de préférence dans une poubelle pour éviter de boucher votre tuyauterie.
  2. selon moi ce n’est pas une sensation aussi désagréable qu’on le pense je dirai même que c’est tout le contraire.
  3. il faut choisir une huile qui nous convient. Les plus recommandées sont :
  • l’huile de sésame
  • l’huile de coco, ma préférence va à l’huile de coco puisque j’en ai presque toujours à la maison.  .

 

La question qui nous vient ensuite c’est pourquoi cette pratique ? Si vous faites des recherches sur internet vous allez voir circuler toutes sortes d’informations du genre que ça fait maigrir, rajeunir la peau etc… de mon humble avis c’est pour faire le buzz.

 

Ce que moi je sais c’est que c’est bon pour la santé de la bouche, que ça rafraîchit l’haleine et blanchit les dents.

Certains diront que c’est plus long qu’une routine dite “classique”. parce que ça ne nous dispense pas de se brosser les dents ou d’utiliser du fil dentaire.  C’est vrai c’est plus long mais certaines études ont montré que d’avoir une bouche saine était important pour la santé générale du corps, notamment le coeur ¹ et autres ² .

Et puis c’est une alternative presqu’aussi efficace que les bains de bouche chimiques, les effets secondaires en moins.³


Trucs et Astuces :


 Pour rendre l’expérience plus agréable et pour multiplier les bénéfices du oil pulling, j’ajoute 1 à 2 gouttes d’huiles essentielles à mon huile. J’ai une préférence pour ces huiles : le girofle, la menthe poiuvrée, le citron, ou le tea tree (arbre à thé).

 Je ne brosse pas mes dents avec du dentifrice régulier mais avec du bicarbonate, la recette de mon dentifrice naturel sera donnée dans un autre post. 

coconut-1125_1280olive-oil-356102_1280

¹/ http://www.webmd.com/heart-disease/features/periodontal-disease-heart-health

²/ http://www.perio.org/consumer/other-systemic-diseases

³/ http://www.oraloncology.com/article/S1368-8375(14)00065-7/abstract

Photo crédit : pixabay

Nouvelle année

Nouvelle Annéechristmas-ornaments-530327_1280

2014 a été pour moi une année riche, j’ai quitté mon travail pour être mère au foyer, j’ai accouché de mon deuxième enfant et j’ai enfin écouté mon entourage et lancé ce blog.

Même s’il est tout récent, ce blog m’apporte beaucoup de joie car il me permet de faire deux choses que j’aime et que j’avais délaissé à savoir :

  • écrire (même si je n’ai pas la plume de Molière, Boileau ou consort),
  • et partager mes connaissances (au meilleur de mes capacités, de mes connaissances et de ma vision du monde).

Je tiens donc à remercier tous ceux qui me soutiennent en partageant mon blog, en s’abonnant, ou en le lisant simplement. Vous êtes la raison pour laquelle je souris assise face à mon clavier.

Je n’ai pas de résolution particulière si ce n’est de continuer à prendre soin de ma santé, et peut-être perdre mes kilos de grossesse (:P d’accord pas peut-être je veux vraiment les perdre).

Si vous avez des sujets que vous aimeriez que j’aborde, ou simplement pour me dire ce que vous pensez n’hésitez pas à laisser un commentaire je serais ravie de vous répondre.

JE VOUS SOUHAITE UNE EXCELLENTE ANNÉE 2015 et au plaisir.

XOXOXO !

sylvester-569538_1280